ARBEITSKREIS FUER HEIMAT-, DENKMAL- UND GESCHICHTSPFLEGE ST.GEORGEN/GUSEN

Plattform 75 JAHRE REPUBLIK

KZ Mauthausen-GUSEN Info-Pages


10th Anniversary of
Marcel Callo´s Beatification


Beatified October 4, 1987 (The Vatican)
* December 6, 1921 (Rennes, France)
+ March 19, 1945 (KZ Mauthausen-Gusen)

Marcel Callos´ Entry to Mauthausen Death Book

Message de l´ AMICALE FRANCAISE DES ANCIENS DÉPORTES DE MAUTHAUSEN

Paris, le 25 septembre 1997


Au dela de la signification regligieuse que revet la célébration du 10eme anniversaire de la béatification de Marcel CALLO, nous, les rescapés de MAUTHAUSEN, percevons aussi ce rassemblement devant les vestiges des deux camps de GUSEN, comme un hommage aux martyrs du national-socialisme, de toutes nationalités et de toutes confessions. Ils furent victimes des pires atrocités ou simplement épuisés par les conditions de travail et de vie forcenées auxquelles ils étaient soumis dans l´angoisse permanente de perdre la vie a tout instant.

Les pensées de l´ Amicale de Mauthausen, qui regroupe les anciens déportés francais ainsi que les familles des disparus, vont spécialment vers les 5200 Francais morts a MAUTHAUSEN et dans tous les camps ou ils furent transférés. Elles vont en particulier vers Marcel CALLO, décédé a GUSEN 2, camp que les détenus de GUSEN 1 tenaient pour une antichambre de l´ enfer.

Nous fumes, en effet, les témoins de ces désinfections mortelles, en janvier 1944, quand les malades enfiévrés aux corps nus recherchaient dans une quete désespérée la neige apaisante et de ces tueries d´avril 1945 a coups de pelles ou de pioches dont nous percumes les échos sinistres que les ans n´ont pu effacer. Des camarades qui connurent Marcel CALLO a GUSEN 2 survivent encore, tels Jean COURCIER, comme lui de Rennes, et André LOUVEL, originaire de Deauville et ils se souviennent.

Depuis plus de cinquante ans, nous avons, de notre mieux, préservé les vestiges des trois camps comme les fours crématoires. Ils forment le coeur du Mémorial de GUSEN, propriété depuis peu du Gouvernement Autrichien. Mais nous sommes restés impuissants - et nous en somes profondément blessés - a empecher la transformation du portail d´entrée du camp une plaisante villa. Ce lieu, symbolique entre tous de la servitude imposée aux déportés (Gestapo et prison), est aussi celui ou périt en martyr de sa foi le Pere Johann GRUBER, patriote autrichien, torturé a mort le Vendredi Saint de l´année 1944, et dont nous ne manquons jamais de saluer la mémoire.

Nous nous efforcons de porter témoignage afin de perpétuer la mémoire de ce passé souvent tragique, quand l´extermination d´etres humains etait le fait quotidien. Lutter contre l´avilissement par le maintien d´une vie spirituelle, quelle qu´elle fut, était alors une maniere d´affirmer notre appartenance a l´espece humaine. Dans la paix et la liberté, nous poursuivons le meme combat.

Pour le Bureau de l´Amicale
Information credit:

Back to Marcel Callo

Back to 10th Anniversary Start Page

Back to Index


For more information, scientific contribution or other suggestions, please contact:

ARBEITSKREIS FUER HEIMAT DENKMAL- UND GESCHICHTSPFLEGE

Most recent updates of this page were made on
971009 by Rudolf A. HAUNSCHMIED